mardi 17 septembre 2019

Aurora

480 pages 

Quatrième de couverture:

Notre voyage depuis la Terre a commencé il y a des générations.
À présent, nous nous approchons de notre destination.
Aurora.
Mon Post-it:
Les passagers à bord d’un vaisseau interstellaire multigénérationnel qui se dirige vers Tau ceti à plus de onze années-lumière sont répartis dans des cylindres mondes, des biomes qui ressemblent  étrangement à la terre, essentiel pour un voyage de cent soixante-dix ans !

Mais comment vivre en vase clos aussi longtemps ? comment assurer la vie ou la survie des passagers ? comment s’adapter à des situations inattendues ? quels sont les outils pour y arriver ?  
Des questions auxquelles Kim Stanley Robinson va répondre et même nous instruire ! c’est riche et complet.
Plongé dans une odyssée digne d’un documentaire, je m’y suis réellement cru tellement c’est immersif, mais il faudra d’abord s’accrocher et se concentrer sur la première centaine de pages, accès Hard SF, ensuite ça va beaucoup mieux, le récit prend de l’épaisseur, les personnages s’étoffent un peu et les péripéties qui vont avec bien sûr.
L’ Intelligence Artificielle est fondamentale dans ce voyage, elle interagit avec les hôtes, elle apprend, sécurise et analyse son "écosystème", trouve des solutions, l’alliance IA/humains est intéressante et cette montée en puissance est rondement menée par l’auteur, c’est maitrisé !

Le chapitre six est vertigineux, la fin est douce amère.

L’auteur s’appuie à mon avis un peu trop sur l’imprimante qui permet des concepts d’utilisations un peu too much, je regrette que les personnages ne soient pas plus développés, et il y a quelques longueurs par moments, ceci dit, KSR à l’art de la description et de l’écriture, il sait nous faire avancer, nous questionner autour de nombreuses thématiques.
malgré un début difficile et rigoureux , j’ai beaucoup aimé ce livre, avec un peu plus de pep’s ou de lâcher prise il aurait été encore meilleur.

Finalement, l’humanité ne s’est elle pas bercée d’illusions à regarder toujours plus loin alors que la réponse se trouve peut être bien plus près ?!
le message est clair … tout ça pour ça !

Un livre abouti, riche et passionnant, il mérite amplement d’être lu. 
Ma note:  8,75/10
illustration:  9/10

Voir aussi les avis de Gromovar, l'épaule d'Orion, coup de coeur de Yogo

Éditions Bragelonne, Cliquez ici


lecture 7 

6 commentaires:

  1. Les personnages et KSR, un vrai problème ! Pour le reste c'est juste WOW...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C’est peut être pour ça que j’ai pas eu le coup de cœur, j’ai pas eu l’accroche d’un ou plusieurs personnages, effectivement beaucoup de WoW

      Supprimer
  2. J'avais été assez bluffé par "La trilogie martienne" même si c'était un peu austère. Je note celui-ci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je connais pas les autres livres de KSR mais en tout cas celui-ci est bon, tu peux le mettre sur ta liste à lire prochainement.

      Supprimer