samedi 29 février 2020

#ProjetMaki " Vous prendrez bien quelques nouvelles " Février 2020

L'excellent site de Yogo



Principe :

 Lire au moins un texte court par semaine durant l'année 2020. Par texte court, s'entendent les nouvelles isolées disponibles à l'unité, celles issues des revues types Bifrost, Angle-Mort... ou encore celles publiées dans des recueils et des anthologies, sans oublier les novellas. Je précise qu'il s'agit de textes relevant obligatoirement des littératures de l'Imaginaire.

J'ai choisi comme objectif : 

l'objectif Maki Catta : Carton plein, avec au moins une nouvelle par semaine soit au moins 52 textes.



8/52


#5 A fleur de peau - Danielle Martinigol

Une ode à la terre, à ses ressources, sa capacité à nous faire du bien, des biotopes à protéger, à aimer, à soigner.
Sur une planète de la voie lactée, un musée constitué de milliers de dômes qui abritent des restes de biotopes, des jeunes, Tikry et Annilya vont découvrirent l’un d’eux et nous apprendre les bienfaits d’un lieu sur terre qui peut soigner des maladies de peau, des lieux sacrés oubliés des hommes pour leurs bienfaits.
De la tolérance aussi, pour nous sensibiliser sur le regard aux autres atteints de maladies, parfois non graves mais qui peuvent visuellement générer de la fuite ou du dégoût.

7,5/10

#6 Ceux qui partent d’Omelas - Ursula le Guin

Dans une cité qui respire le bonheur, la joie de vivre, ni police, ni roi, ni publicité, ni guerre,  Omelas détient un terrible secret que le bonheur de tous dépend d’un seul.
Un enfant déficient mental, maintenu de façon inhumaine et à l’abri des regards, afin que tous puissent vivre paisiblement le bonheur absolu, mais voilà le secret va se diffuser et certains membres de la cité vont partir à la vue de cette terrible vérité.
Une nouvelle qui nous fait réfléchir à cette condition de l’utilitarisme, faut-il maximiser le bien-être collectif au détriment de quelques autres ? c’est une vraie question philosophique mais pas que, l’utilitarisme à ces bienfaits mais aussi ces limites morales.
Ursula le Guin grossit volontairement le trait dans cette nouvelle, pour nous interroger et nourrir notre réflexion, et ça marche !

Et vous partirez-vous d’Omelas ? 

Vraiment intéressante cette nouvelle, c’est à lire.

10/10 💙

#7 Bonne nuit, Mr James - Clifford Simak 

C'est l'histoire d'un double qui va avoir la délicate mission de retrouver le Puudly, une étrangeté dangereuse échappée de la galaxie et atterrie sur la Terre.
Au début le double se demande ou il est, on lui  a mis un minimum d'information, puisque sa quête est simple, attraper le Puudly mais voilà, il va se poser des questions existentielles au point de retrouver des morceaux de l'histoire de son double original, il trouvera le domicile de celui-ci et tentera de prendre sa place, le double veut vivre sa propre existence, malheureusement après avoir commis l'irréparable, il apprendra que sa fin est proche.
la nouvelle n'a rien d'extraordinaire mais la fin est juste énorme !

7/10

#8 Jupiter et les centaures - Poul Anderson 

Jupiter est la nouvelle planète à explorer, mais les conditions ne permettent pas à l'homme d'y vivre réellement, ils vont donc utiliser des avatars contrôlés par la pensée grâce à un casque posé sur la tête au pouvoir psionique, sorte de télépathie, et celui qui sera aux commandes de cette expérience, c'est Anglesey un infirme qui au début contrôle Joey mais petit à petit l'avatar va "aspirer" la vie d'Anglesey et vivre sa propre existence.
C'est une nouvelle tout à fait intéressante mais la similitude avec le film " Avatar " est tellement énorme qu'elle gâche un peu l'effet de surprise même si la fin n'est pas exactement comme dans le film, c'est clair que James Cameron a dû s'inspirer de cette nouvelle pour son scénario.
Si vous n'avez pas vu le film Avatar, alors cette nouvelle est splendide, si vous l'avez vu, elle vous plaira forcément mais avec un goût de déjà vu !

8/10

Le récap de tous les Blogopotes Ici




6 commentaires:

  1. J'ai lu ton 1 et 3. Ce sont des textes qui sont vraiment remarquables, chacun dans leur registre.

    RépondreSupprimer
  2. J'ai lu une bonne partie des récits d'Ursula Le Guin, et quelle joie c'est de me dire que j'ai encore cette pépite à lire. =D
    J'aime bien les nouvelles à chute, du coup celle de Simak me tente aussi un peu. ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'aime quand une nouvelle ou un livre me fait aller au-delà de son récit, c'est le cas avec la nouvelle d'Ursula le Guin, et c'est pour ça que c'est une pépite effectivement.
      Moi aussi j'adore la chute et celle de Simak m'a vraiment mis le petit smile, elle est courte en plus.

      Supprimer
  3. La fin énorme du Simak me donne envie...

    Merci pour cette nouvelle salve.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. elle est courte, sympa et la fin j'adore !

      Merci à toi pour ce projet, qui me fait découvrir des auteurs et des styles différents, c'est vraiment intéressant.

      Supprimer