jeudi 19 novembre 2020

Les Chronolithes


448 pages


Quatrième de couverture:

La vie de Scott Warden bascule le jour où il est témoin de l'apparition du premier Chronolithe à Chumphon, en Thaïlande. Ce monument hors du commun célèbre la victoire du seigneur de la guerre Kuin. Mais cette victoire n'aura lieu que dans vingt ans et trois mois. Qui peut bien être ce Kuin dont on ignore tout ? Et comment ce monument a-t-il pu venir quasi instantanément du futur ? Autant de questions auxquelles vont tenter de répondre Scott et son ancien professeur de physique, Sulamith Chopra, pendant qu'autour d'eux le monde semble s'écrouler, dans l'attente de l'avènement de Kuin.

Mon Post-it:

Les chronolithes, monuments imposants, débarquent sur terre, en milieu urbain ou dans le désert, ils y font des dégâts matériels, humains, mais plus que tout, ils intriguent, inquiètent.
En effet, un message inscrit sur le monument, informe d'une victoire d'un certain kuin, mais dans vingt ans ! 
Robert Charles Wilson, sait mettre l'ambiance dès les premières pages et nous tenir en haleine jusqu'à la fin.
L'auteur a cette faculté comme dans Spin d'ailleurs, de développer ses personnages et de les rendre intéressants, à l'image de Scott  informaticien divorcé, un homme ordinaire pour qui la vie finalement simple, va prendre de l'envergure et de l'épaisseur dans cette histoire, c'est très bien fait.
On en sait plus sur le mystère chronolithe, par le billet de Scott et Sue, deux membres de l'équipe chargé d'étudier les événements, on découvre comment ses totems arrivent (très bien décrit par ailleurs) la turbulence tau (phénomène temporel) mais ça restera flou, on n'en sera pas plus.

La deuxième partie du livre, part à la recherche de la fille de Scott, embrigadée dans un mouvement idéologique kuiniste, parti pour un pèlerinage d'adoration au Mexique, afin d'accueillir le nouveau " dieu ".
Cette partie dénote un peu avec le reste du livre et  le rythme baisse d'intensité, heureusement un autre personnage, Hitch Paley connaissance de Scott, va vraiment apporter du punch au récit, la fin est honorable, mais n'apportera pas toutes les réponses aux questions, et c'est très bien ainsi, l'idée de rester sur un format court m'a parfaitement convenu, une part de flou pourra gêner certains lecteurs.

Au final, j'ai apprécié ma lecture qui fait voyager, avec cette idée de chronolithes mystérieux, où un monde coupé en deux, entre espoir et désespoir, d'un point de vue d'un homme ordinaire qui veut continuer à vivre malgré tout dans ce monde tumultueux, une intrigue qui nous embarque même s'il y a des lenteurs et un flou sur les réponses que l'on peut attendre, tout est bien ficelé et l'ensemble est très bon.

Je continuerai à découvrir d'autres romans de R.C.Wilson

ma note:  8/10

Voir l'avis d'un fan de l'auteur Le chien critique, et d'autres avis notamment AlbédoChez l'aventurier des rêvesBlog à partCélindanaéGromovar, ...






 




8 commentaires:

  1. Je l'ai lu il y a quelques années, l'un de mes premiers RCW. C'était bien mais j'en ai aucun souvenir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est là que l'on se rend compte de l'intérêt d'avoir un blog/site pour garder en mémoire tous les livres lus, ça sera l'occasion pour toi de le relire !

      Supprimer
  2. RCW est connu pour porter une grande attention à ses personnages. J'ai du lire ce roman 3-4 fois, toujours avec plaisir, même si je te rejoins sur le fait que la seconde partie est un peu plus brouillone.
    Les affinités est aussi un très grand roman...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'ai remarqué que les personnages sont toujours soignés, et ça me plait, je me note les affinités mais je lirai Blind Lake avant.
      à suivre ..., j'attends mon coup de coeur avec Robert !

      Supprimer
  3. Je le note à l'occasion, bien aimé aussi Spin du même auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'ai préféré Spin, mais l'avantage c'est que celui-ci est plus court.

      Supprimer
  4. Mon souvenir de ce livre colle assez bien avec ce que tu en dis, ce qui me rassure sur ma mémoire.
    (c'est bien, avec cette lecture tu gagnes des points dans le barème canin !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça me rassure aussi, je dis pas trop de conneries, lol
      3 ème livre de l'auteur pour moi, je vais encore marquer des points en lisant "Blind Lake" prochainement !

      Supprimer