1 juil. 2021

Et si Napoléon ...

 

256 pages


Douze auteurs et une autrice ont donc relevé un défi digne du bicentenaire : raconter des histoires alternatives à celle que nous connaissons, qu’il s’agisse d’un Empire qui se survit un temps, ou d’un songe qui passe, adepte des armes de destruction massive, mais aussi pharaon d’Égypte, fan de rencontre du troisième type ou défenseur des droits humains. 

Treize récits d’uchronies napoléoniennes : Ugo Bellagamba • Armand Cabasson • Fabien Cerutti • Jean-Laurent Del Socorro • Victor Dixen • Jean-Claude Dunyach• Silène Edgar • Jean-Philippe Jaworski • Johan Heliot • Raymond Iss • Thibaud Latil-Nicolas • Laurent Poujois • Michael Roch


Mon Post-it:

Je ne suis pas un spécialiste, ni un féru de Napoléon, néanmoins, j'aime l'histoire et l'histoire de France en général. Il y a quelques années, j'ai lu quelques campagnes et batailles napoléoniennes dont il me restais un vague souvenir, me replonger dans ces uchronies m'a rafraichi un peu la mémoire, certaines nouvelles sont plus accessibles que d'autres (parfois difficile de savoir où se situe la divergence, pour les plus pointues). Il faut évidemment aimer l'histoire, il n'est pas forcément nécessaire d'avoir lu une biographie de Napoléon (même si ça peut aider). C'est assez variés pour que chacun y trouve son plaisir de lecture.

D'autant que la préface, très bien faite, nous mets déjà le pied à l'étrier.


Je vous parle ici de celles qui ont retenu mon attention :


Jean Claude Dunyach - La dynamique de la révolution.

Un joli jeu de mots pour mettre en avant les services du savant Lavoisier et de sa chimie pour aider l'empereur dans la bataille qui s'enlise, la plus courte nouvelle du livre, mais dans un style dynamique et piquant. Excellent

Fabien Cerutti - La Nouvelle campagne de Russie.

Une longue nouvelle bien écrite, immersive et captivante. Fabien Cerutti nous plonge dans la campagne de Russie au plus près de Napoléon et de son proche conseiller La Fayette, tous les grands noms de cette période sont présents évidemment à ses côtés, notamment les maréchaux Murat, Ney, Davout, Oudinot, Eugène de Beauharnais ... J'ai beaucoup aimé être au coeur des stratégies militaires du camp français et russe dans le récit, la sagacité du commandant en chef russe Koutouzov et l'audace de Napoléon. Pauline Bonaparte, soeur et "ange-gardien" de l'empereur, va jouer un rôle crucial, mais en attendant, elle passe de bons moments avec La fayette, qui est lui en charge des intérêts français en Amérique. La fin se termine en boulet de canon ! Magistrale.

C'est vrai que les chiffres énormes qui composaient les armées de part et d'autres sont vertigineux, les difficultés des soldats dans ce froid mordant, la faim, les blessures, la fatigue, mais aussi le génie militaire, l'audace. On y retrouvent les lieux culte des affrontements, Bérézina, borodino,Wincowo, Smolensk, etc. 

J'ai eu un coup de coeur pour cette nouvelle, un régal. 💙 

Silène Edgar - Tout se distille. 

Seule autrice de l'anthologie, dans son histoire avec Pierre, ce bonhomme qui recueille des enfants abandonnés, et qui ensemble parcourent la France avec son alambic sur roue, pour vendre son "eau de Napoléon". Silène Edgar nous remémore qui étaient ces enfants-soldats appelaient les Marie-Louise (adolescents qui étaient trouvés ou abandonnés et que l'on envoyait à l'époque sur les champs de batailles). On retrouve aussi des références au "code Napoléon" de 1804 qui entre autres maintenaient les femmes dans des conditions juridiques inférieures à celle des hommes. Une nouvelle avec ton et un style original.

Victor Dixen - Cent-jours sans lui.

Mon deuxième coup de coeur 💙 pour cette nouvelle, dans un style poétique, méditatif, la bataille de Waterloo, aura-t-elle lieu ? Napoléon devra choisir entre une vie courte et intense ou longue et savoureuse. 

Magnifique !

Michael Roch - Rêves d'égalité. 💙

Un texte SF, où il est question de saut temporel, d'hyperloop, qui se passe entre 1992 et le début 1800, sur le thème de l'esclavage aux Caraïbes, avec des personnages tels que l'abolitionniste Louis Delgrès face au général Richepanse l'envoyé de Bonaparte en Guadeloupe pour rétablir l'esclavage. Béni et Léon arrive du futur, ils sont des soldats pour la paix, ils tentent de changer le cours des choses. Seulement, voilà, créer des histoires de différentes natures, mais de même composition ne change pas significativement le cours de l'histoire. La suite va se développer et prendre de l'ampleur, avec des enjeux bien plus importants pour l'avenir des Antilles, et pour l'Empire. 

Une réussite avec un sujet pas simple qui clôt de belle manière cette anthologie.

La postface est éclairante sur Napoléon et l'uchronie, qui pourra donner envie de découvrir d'autres titres sur le thème.

13 nouvelles vraiment agréables dans l'ensemble, pour tous les goûts et tous les niveaux de connaissances, qui permet aussi de découvrir des auteurs et autrice français, dans une belle édition, bravo.

Ma note :  8/10 


C'est par ici






4 commentaires:

  1. 13 nouvelles et une seule autrice !!! Tout est dit...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Plusieurs autrices, sollicitées, ont décliné, mais je peux comprendre.

      Supprimer
  2. Comment ça Jean-Laurent Del Socorro n'a pas retenu ton attention ? =O
    Tu n'as pas lu (l'excellent) "Le Bâtard de Kosigan" je crois ? Tu vas l'ajouter à ta liste après ce coup de coeur pour Fabien Cerutti ? ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je dois dire que la nouvelle de Jean-Laurent Del Socorro était très intéressante historiquement, il rend hommage au général Dumas ( le père d'Alexandre Dumas) dans une nouvelle très réussie.
      Tu as vu juste, je viens de me procurer via l'OPAllstars, le premier tome de "Le Bâtard de Kosigan" de Fabien Cerrutti, que je ne connaissais pas du tout, en plus l'univers m'attire.
      Je suis ravi d'avoir découvert des nouveaux auteurs français, je vais pouvoir élargir mes lectures.

      Supprimer