24 nov. 2021

La momie qui aimait les pizzas et les jeux vidéos

416 pages 



Présentation :

 Le musée du Louvre a un problème : mystérieusement réanimées, certaines de ses momies se sont fait la belle.

Simultanément, un grand archéologue disparaît dans des circonstances suspectes. Sa fille découvre qu’il était sur la piste d’une sépulture égyptienne en plein Paris !

Suivant les traces de son père, Léa croisera la route de la police, d’un trafic d’antiquités, d’une momie passionnée de jeux vidéo, d’une gourou new-age, d’un vieux collectionneur de capsules de bières vintage, du fils d’un inspecteur ne désirant pas suivre la voie paternelle, de gamins procédant à des messes noires au cimetière du Père Lachaise, d’un hamster errant sur les toits de Paris, d’un père Noël vieux de 3500 ans, et d’une pâtissière amoureuse...

Mon Post-it :

Il y a trois histoires dans le livre qui se rejoignent, une enquête sur la disparition des momies du Louvre, un jeu de piste, une chasse au trésor pour découvrir une tombe-un mastaba en plein coeur de Paris et une course contre-la-montre pour l'immortalité dans une cérémonie magique en lien avec des scarabées sacrés !
Je n'attendais rien de spécial de cette lecture, et je dois dire qu'il y a un petit coté Da Vinci Code ou Benjamin Gates à la sauce fantastique/fantasy plutôt agréable, avec une touche d'humour et une intrigue assez bien ficelée, sans être extraordinaire non plus.
Même si c'est léger, j'ai trouvé bien venu que l'auteur aborde des thèmes comme l'égyptologie (embaumement, histoire, archéologie), la cryptographie et notamment la table de Vigenère, qui enrichissent un peu le récit.
On identifie facilement les personnages, qui fait quoi, on suit le fil sans aucun problème, cependant ne vous attendez pas à des individus complexes.
On aimera ou pas les messages en lien avec l'actualité que peut faire passer Olivier Cotte dans son livre, personnellement cela ne m'a pas dérangé.

" L'État était fier de ses musées, mais dès qu'il fallait débloquer des fonds pour les protéger, il y avait urgence ailleurs, comme sauver les banques." 

Malgré quelques longueurs sur le dénouement et un livre qui flirte le Young Adult, j'ai passé un moment de lecture sympathique, qui m'a permis de couper de mes lectures habituelles.

Ma note :  6/10









 


2 commentaires:

  1. Et il y a bien des jeux vidéos et des pizzas au final ? ^^

    RépondreSupprimer
  2. Young Adult, hummmm, ce n'est pas trop mon truc.

    RépondreSupprimer